Ce site lajusticepourngenzi.com a été initié par le comité de soutien de M. NGENZI, composé d’une part par sa famille et d’autre part, par des personnes de différents nationalités, dont certains d'entre eux ont également connu l'injustice et l'envie farouche de nuire montré par le gouvernement rwandais actuellement au pouvoir. 

 

Plusieurs choses ont été dites et écrites sur M. NGENZi et sa présumée culpabilité, avant, pendant et après le procès en première instance. Les parties civiles ont régulièrement violé la présomption d'innocence de M. Ngenzi et le but principale de ce site, est de porter à la connaissance du public, la vérité, dépourvue de toute manipulation

Procès en appel

Dates : du 02 mai au 06 juillet 2018

Lieu : Tribunal de grande instance de Paris

Procès en première instance 

Dates : du 10 mai au 06 juillet 2016

Lieu : Tribunal de grande instance de Paris

Le ParquetAvocat général, M. Philippe COURROYE et Ludovic HERVELIN-SERRE. Ce dernier a remplacé Aurelia DEVOS qui avait invoqué «la clause de conscience» pour se désister 

J39

05 Juillet 2018

Plaidoiries de la défense. Un travail remarquable des avocats de la défense a été fait pour montrer

-l'innocence des accusés

-Les incohérences des témoins

-les fausses affirmations données par l'accusation et les avocats des parties civiles  qui sont passés précédemment

-ouvrir les yeux des jurés sur la complexité des procès de cette envergure et l'ingérence possible de l'état de rwandais qui est derrière des associations de parties civiles

Articles et Médias

Le reporter Anjan Sundaram dénonce le manque de liberté au Rwanda avec la publication de son livre "BAD NEWS"

May 20, 2018

Il est particulièrement difficile d’exercer son métier de journaliste au Rwanda, pays dans lequel on peut être condamné pour avoir "perturbé la liberté de l'Etat". Le reporter Anjan Sundaram publie le livre "Bad News", qui fait un état des lieux des libertés dans le pays.

Génocide rwandais: le procès en appel en France de deux maires pose question

May 01, 2018

Me Fabrice Epstein, avocat de M. NGENZI, met en lumière les erreurs de la justice française et souhaite que l'on replace les accusés et les faits au centre du procès

1 / 3

Please reload

Contactez-nous

En suivant le lien 

 

sur tweeter 

  • Twitter Social Icon

© 2023 par Conseils Stratégiques. Créé avec Wix.com